PHOTOMOGRAPHIE

« Les parents et la technologie »

OK, je sais, on est toujours surpris par les progrès technologiques que vont devoir affronter les générations futures, mes parents sont pas mal dépassés, comme mes tantes qui parlent de « Skép » (pour Skype) ou râle sur un ordi qui soit ne s’allume jamais, soit s’interrompt. Ceci dit la dernière fois je tentais de mettre un livre numérique sur une tablette Kobo. Kobo a produit des liseuses de très bonnes factures, on retrouve cette marque et le Kindle d’Amazon principalement sur le marché. Normalement c’est assez simple d’emprunter un livre numérique à la bibliothèque, vous allez sur votre compte de bibliothèque, vous sélectionnez, vous récupérez un lien par courriel, vous télécharger le fichier (un .acsm), vous ouvrez ADE (Adobe Digital Edition) après vous êtes assurés sur le site Adobe de créer un identifiant et mot de passe (sans quoi vous ne pourrez pas transférer le livre en raison du verrou numérique), vous le faites apparaitre dans votre bibliothèque puis vous le transférez. Déjà là, dans la génération de nos parents baby boomers, il y avait la sélection naturelle qui s’opérait et 10% d’entre eux y arrivaient.

J’ai eu la bonne idée de choisir une tablette Kobo et non une liseuse. Elle ne sert donc pas seulement de liseuse mais en couleur, elle peut avoir les fonctionnalités d’une tablette sous Android. Par contre la contrepartie, c’est la capacité en batterie, même en mode avion et en n’utilisant que la tablette en liseuse. En tout cas pour charger un livre, on montait un cran dans la complexité:

D’abord, l’application Kobo permettant de synchroniser votre laptop avec votre tablette ne marche pas sur … les tablettes. Elles ne sont pas reconnues comme liseuses. Du coup aucun transfert possible. Qu’à cela ne tienne, il fallait donc récupérer le fichier depuis le laptop, se passer d’ADE, et voir comment faire apparaitre le fichier sur ma tablette (quel viewer?).

D’abord en ouvrant depuis mon courriel (fenêtre internet depuis ma tablette), le lien ne pouvait marcher car il y avait un problème d’horodatage. Après réflexion et recherche j’ai compris qu’aller sur le site de la bibliothèque et charger le livre depuis le laptop, puis récupèrer le lien depuis la tablette ne marchait pas, il fallait aller depuis la tablette sur le site de la bibliothèque et faire le tout.

Ensuite il fallait une autre application « OverDrive ». Je la charge, j’ouvre un compte (encore un login et un mot de passe!), et je vais sur le site de ma bibliothèque car miracle, il semble qu’on puisse aller sur les sites de bibliothèques principaux depuis cette application. Je vais donc sur le site de la BanQ, les archives du Québec, et là il me semble que le nombre de livres numériques disponibles est infèrieur au nombres de livres numériques quand je me connecte via mon laptop. Je compare, en effet, 26,000 livres versus 387,000 sur le laptop. Et pas celui que je cherche. Bon.

Finalement en allant depuis une fenêtre Internet (sur ma tablette) sur mon courriel après avoir été sur le site de la bibliothèque (pas depuis OverDrive mais depuis Google) en cliquant sur le lien j’ouvre le lien avec OverDrive, et là je peux alors lire mon livre sur OverDrive, et non depuis ma bibliothèque Kobo…

Je terminerai par une expérience numérique curieuse avec mon père: Il voulait pendant son séjour à Montréal, charger un livre depuis la bibliothèque de Paris sur sa liseuse (pas tablette). Normalement ça marche sans souci sur son PC (fixe, chez eux), mais là depuis mon ADE sur mon laptop problème. Je lui demande son login et mdp Adobe pour l’utiliser sur mon PC, il affirme qu’il n’a jamais fait ça. Je connais mon père (les parents de cette génération à vrai dire), ils auront beau faire de leur mieux (et ce sera notre cas plus tard), ils ne sont pas fiables à 100% sur ce qu’ils ont fait ou font sur l’ordinateur. Je vais donc sur Adobe demander le mdp à récupérer depuis son adresse courriel, bien sûr il y a eu création, bien sûr il ne l’avait pas noté. A ce stade son livre était dans mon ADE mais impossible de le transférer sur sa liseuse pour cause de verrou. Dans ma tête il fallait juste modifier le login et mdp pour mettre les siens et récupérer son environnement.

J’ai donc demandé une modification de son mdp, on a connecté mon ADE avec son login et mdp et… ben rien. Pas de possibilité de transférer son livre. Toujours le même message, et comme dans 50% des cas, vous avez beau chercher sur Internet, vous avez l’impression soit d’être le seul à avoir le problème, soit que tous les autres les ont résolu par des méthodes qui ne fonctionnent pas pour vous.

Je lui ai donc fait restituer son livre numérique et… rien. Impossible de le restituer pour cause de conflit d’identifiant!

Au final son livre était non transferable sur la liseuse, mais non restituable à la bibliothèque. Et ce n’est ni le problème de la bibli, ni celui d’Adobe, ni celui de Kobo. Juste celui de mon père en fait. Qui d’ailleurs en revenant chez eux après leur séjour, va avoir la surprise de voir que le transfert depuis son PC fixe ne marche plus si bien que ça puisqu’il a changé son mdp. Et qu’il doit donc dans un premier temps supprimer l’autorisation du PC, puis se reconnecter sur ADE avec ses nouveaux login et mdp…

Ne souhaitant pas le traumatiser, on verra ça en son temps.

J’avoue que je ne suis pas extrêmement rassuré sur ma capacité d’adaptation dans 20 ou 30 ans avec la technologie de ce que me renvoient mes parents, pas vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *