PHOTOMOGRAPHIE

Deviner c’est gagné

L’autre soir dans la voiture de retour de la garderie l’ainé me dit :

– « tu sais j’ai vu un film ».

Bon déjà à ce stade, vous ne savez pas s’il l’a vu à la garderie, en passant devant une vitrine, dans sa tête, du coup vous tentez de comprendre. Avec les enfants ils peuvent vous parler d’un truc comme si c’était le jour alors qu’en fait ça s’est passé il y a un an, sachant qu’en plus vous n’étiez pas là et que la moitié de l’histoire est le fruit de son imagination accroche toi pour resituer le machin. Bref donc pour revenir au film je lui réponds donc.

-« OK ».

Oui parce que si tu commences à poser des questions tu as encore moins de réponses, ou bien des réponses qui amènent plus de questions. Ce soir là par exemple. J’aurais dû dire OK, le laisser venir, l’amadouer, le laisser rendre les armes et fournir les indices, mais moi ce soir là j’ai craqué, j’ai posé des vrais questions.

-« mais quel film? ».

Parce qu’en fait c’était ça la question, légitime somme toute me direz vous, question simple, réponse simple. Enfin pas avec les enfants.

-« Mais celui que j’ai vu! ».

Oui parfois les réponses sont simples et logiques en effet. Heureusement il poursuit « le film avec un monsieur au visage bleu dans un bus avec un minion qui n a pas de ventre » Je sais, je sais, certains d’entre vous vont me dire que c’est évident, vous avez le titre, un pourcentage négligeable même ira dire qu’au stade du monsieur au visage bleu l’intitulé du film était une évidence, pour moi ça restait un mystère. Même avec des minions, je me suis dit ok c’est minion 1 ou 2 ou despicable me ou un truc dans le genre mais il a continué avec une histoire de bus et de je ne sais trop quoi.

Et après on dira que c’est moi qui suis compliqué. Sérieux il se passe quoi dans leur tête à ces gamins?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *